Assurance décès simulation – Ce que vous devez savoir sur l’imposition des versements de polices d’assurance-vie


Par Suraj Goel

Il s’agit du deuxième article d’une série en deux parties sur les avantages fiscaux et d’autres aspects fiscaux des polices d’assurance-vie. Cet article se concentre sur le traitement fiscal du produit de ces polices. La première de cette série a examiné l’avantage fiscal offert en vertu de l’article 80C de la Loi de l’impôt sur le revenu, pour les primes versées pour les polices d’assurance-vie. Cliquez ici pour lire le premier article.

L’impression générale chez les gens est que les produits des polices d’assurance-vie sont totalement exonérés d’impôt. Cependant, cela est en fait soumis à certaines conditions et aussi à quelques exceptions. Il est nécessaire que l’on sache quand ces produits sont exonérés d’impôt et quand ce n’est pas le cas, afin de profiter de l’avantage fiscal. Examinons en détail le traitement fiscal des versements en vertu d’une police d’assurance-vie.

Les polices de retraite, dont certaines incluent un élément d’assurance-vie, sont traitées différemment aux fins de l’impôt. Par conséquent, ceux-ci n’ont pas été traités ici.

Article 10 (10) D de la Loi de l’impôt sur le revenu, 1961

Conformément à l’article 10 (10D) de la Loi de l’impôt sur le revenu de 1961, le montant de la somme assurée plus toute prime (c’est-à-dire le produit de la police) payé à l’échéance ou à la rétractation de la police ou au décès de l’assuré sont totalement exonérés d’impôt pour le destinataire sous certaines conditions.

Le produit de cette police sera imposable entre les mains de l’assuré dans les situations suivantes:

o
Conformément à l’article 10 (10D) dans le cas d’une police d’assurance-vie émise après le 1.4.2003 mais au plus tard le 31.3.2012 si la prime payable au cours d’une année dépasse 20% du montant réel assuré, le produit de la police serait alors imposable en les mains de l’assuré. Conformément à la section 10 (10D) lue avec explication de la section 80C (3A), la somme assurée réelle signifie simplement la somme assurée qui est la moins élevée de toutes les années d’assurance et n’inclut aucun montant de bonus qui doit être reçu en plus de l’assurance montant. Cette «somme réelle assurée» ne comprend pas non plus les primes à restituer au preneur d’assurance.

o Pour les polices émises le ou après le 1.4.2012, la limite susmentionnée de 20% a été modifiée à 10%.

Dans le cas où l’assuré souffre d’une invalidité grave ou d’une maladie telle que spécifiée par la loi de l’impôt sur le revenu et les règles et que sa police a été émise le ou après le 1.4.2013, alors pour eux la limite de 10% sera augmentée à 15%. À cette fin, l’invalidité doit être l’une de celles spécifiées à l’article 80U (comme l’autisme, l’arriération mentale) et la maladie doit être l’une de celles spécifiées à l’article 80DDB, lue avec la règle 11DD des règles fiscales comme la cécité.

o Dans le cas où la prime payable au cours d’une année dépasse le pourcentage prescrit, c’est-à-dire 10%, 15% ou 20% de la somme réelle assurée, comme décrit dans les paragraphes précédents, l’intégralité du produit de la police serait imposée l’année de réception. Cependant, en cas de décès de l’assuré, lorsque ses mandataires reçoivent le produit de la police, le même produit est exonéré d’impôt entre les mains du ou des mandataires même si la prime payée au cours d’une année a dépassé le pourcentage prescrit de la somme assurée.

Les produits de la police d’assurance Keyman ne sont pas exonérés d’impôt

Si une police est une police d’assurance Keyman, son produit n’est pas exempt d’impôt conformément à l’article 10 (10D) de la Loi de l’impôt sur le revenu.

Le TDS est-il applicable au paiement du produit de la police d’assurance-vie?

Conformément à l’article 194DA de la Loi de l’impôt sur le revenu de 1961, toute somme reçue par un résident indien assuré d’un assureur en vertu d’une police d’assurance-vie sera soumise à un TDS @ 2% si ladite somme n’est pas exonérée en vertu de l’article 10 (10D). Cela signifie que le produit de la police exonéré en vertu de l’article 10 (10D) sera remis à l’assuré sans TDS (déduction fiscale à la source). De plus, même si ces produits sont imposables conformément à l’article 10 (10D) mais n’excèdent pas 100 000 roupies, aucun TDS ne doit également être déduit par l’assureur lors du paiement à l’assuré.

Il est important pour vous de savoir que vous devez soumettre votre PAN à votre assureur, sinon le taux de TDS serait de 20% au lieu de 2% dans les cas où TDS est applicable.

En outre, il convient de mentionner que le traitement fiscal des polices d’assurance-vie achetées auprès d’assureurs étrangers (ceux qui ne sont pas enregistrés en Inde) peut impliquer des conditions supplémentaires qui pourraient varier d’un cas à l’autre.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *