Simulation Assurance santé – HHS prolonge la date limite du Provider Relief Fund


01 août 2020

Photo du monument de Washington

Washington – Le département américain de la Santé et des Services sociaux a annoncé qu’il prolongeait la date limite au 28 août pour que tous les dentistes puissent demander un financement via le portail de paiement Enhanced Provider Relief Fund.

L’ADA avait plaidé pour que HHS proroge la date limite et était ravie d’apprendre que le ministère était d’accord. Le Provider Relief Fund a été créé par le Coronavirus Aid, Relief and Economic Security Act – connu sous le nom de CARES Act – et permet aux prestataires de soins dentaires de demander des paiements pour les dépenses liées aux soins de santé ou la perte de revenus attribuable à la pandémie.

C’est «une excellente nouvelle», a déclaré le président de l’ADA, Chad P. Gehani, dans un e-mail d’alerte aux problèmes du 1er août. «J’exhorte tous les dentistes à agir rapidement si vous ne l’avez pas déjà fait.»

« En donnant aux fournisseurs jusqu’au 28 août pour postuler, HHS espère avoir trouvé le bon équilibre en termes de fournir autant de flexibilité que possible, reconnaissant les contraintes sur les petites pratiques fonctionnant déjà avec de faibles marges avec un personnel administratif limité », a déclaré le département. dans le communiqué de presse du 31 juillet.

HHS a également déclaré à partir du 10 août et jusqu’au 28 août:

• Les dentistes qui recevaient auparavant de petits paiements automatiques de la distribution générale (Medicare) en raison de la facturation de Medicare, seront autorisés à postuler et à recevoir un financement supplémentaire du Provider Relief Fund.
• Les dentistes qui ont récemment subi un changement de propriétaire peuvent soumettre leurs informations sur les revenus ainsi que la documentation prouvant un changement de propriété pour le paiement du Provider Relief Fund.

Les fournisseurs de soins dentaires suivants peuvent postuler maintenant:

• Les dentistes qui ont facturé directement leur État Medicaid / programmes d’assurance maladie pour enfants ou des plans de soins gérés par Medicaid pour les services liés aux soins de santé entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019.
• Les prestataires qui possèdent une filiale incluse qui a facturé directement leurs programmes d’État Medicaid / CHIP ou des plans de soins gérés par Medicaid pour les services liés aux soins de santé entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019.
• Les prestataires qui ont soit facturé directement les compagnies d’assurance maladie pour les services liés aux soins bucco-dentaires, soit qui possèdent une filiale incluse qui a facturé directement les compagnies d’assurance maladie pour les services liés aux soins bucco-dentaires.
• Fournisseurs agréés qui n’acceptent pas l’assurance et qui ont soit facturé directement les patients pour les services liés aux soins bucco-dentaires, soit qui possèdent (à la date de la demande) une filiale incluse qui n’accepte pas d’assurance et qui a facturé directement les patients pour les soins bucco-dentaires prestations de service.

Les fournisseurs éligibles doivent également satisfaire à toutes les exigences suivantes:

• Avoir produit une déclaration de revenus fédérale pour les exercices 2017, 2018 ou 2019 ou être une entité exonérée de l’obligation de produire une déclaration de revenus fédérale et n’avoir aucun bénéficiaire effectif qui est tenu de produire une déclaration de revenus fédérale (par exemple, un hôpital public ou une clinique de soins de santé).
• Avoir fourni des soins dentaires aux patients après le 31 janvier.
• Ne pas avoir définitivement cessé de fournir des soins dentaires aux patients directement ou indirectement par l’intermédiaire des filiales incluses. Cependant, les cabinets dentaires fermés pendant la pandémie sont éligibles.
• Si le demandeur est un particulier, a des recettes brutes ou des ventes provenant de la prestation de soins dentaires aux patients déclarés sur le formulaire 1040, annexe C, ligne 1, à l’exclusion du revenu déclaré sur un W-2 en tant qu’employé statutaire.

HHS a déclaré qu’il basait les paiements de secours sur 2% des revenus bruts pour les soins aux patients à tous les prestataires éligibles. La première étape du processus de demande consiste pour les dentistes à faire valider leur numéro d’identification fiscale. HHS a également déclaré qu’il fournirait un formulaire de demande plus simplifié, mais en attendant que cela se produise, il exhorte les dentistes à lancer le processus de validation de leur numéro d’identification fiscale avant la date limite du 28 août. Les dentistes dont le numéro d’identification fiscale est validé après le 28 août seront toujours autorisés à remplir la demande complète.

Pour plus d’informations sur le Provider Relief Fund, l’ADA a créé une FAQ sur les questions populaires du Provider Relief Fund que l’Association a reçues des dentistes. Les questions incluent celles sur le solde ou la facturation surprise, ce que HHS a clarifié pour dire que les prestataires de soins dentaires qui ne s’occupent pas de patients présentant des cas présumés ou réels de COVID-19 «ne sont pas soumis à des interdictions de facturation du solde.» Étant donné que la plupart des dentistes ne soignent pas les patients atteints d’infections actives à COVID, ils ne seront pas couverts par cette barre.

Le numéro de téléphone de la ligne d’assistance aux fournisseurs HHS est le 866-569-3522 et les heures d’ouverture sont de 7 h à 22 h. CT, du lundi au vendredi.

Il existe également un certain nombre de ressources HHS en ligne, notamment le guide de l’utilisateur du portail de paiement PRF, les instructions HHS pour remplir la demande, les enregistrements de webinaires HHS et deux FAQ: Informations générales sur la FAQ PRF et la FAQ sur la distribution de Medicaid, CHIP et Dental Providers.

Pour plus d’informations sur les efforts de plaidoyer de l’ADA pendant la pandémie de COVID-19, visitez ADA.org/COVID19Advocacy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *