Simulation Loi Pinel – Candidat de Moissac, Romain Lopez: « Face à l’incivilité, c’est la tolérance zéro »


plus
Avant les élections municipales des 15 et 22 mars, nous vous présentons les candidats en lice pour la mairie de Moissac. Après Patrice Charles (DLF) et Maryse Baulu (DVD), nous poursuivons notre tournée des six candidats avec Romain Lopez (Rallye National), qui a décidé de commencer avec sa liste « Find Moissac ».

Romain Lopez, 31 ans, est né à Moissac. Issu d’une famille pied-noir, son père policier à la retraite et sa mère municipale dans la ville d’Uvale, R.Lopez a étudié l’histoire à l’université de Toulouse-Le-Mirail avant de rejoindre les rangs du Front national en 2014. Son propriétaire en poche est devenu responsable parlementaire de Marion Maréchal – Le Pen jusqu’en 2017. Il est aujourd’hui assistant du groupe national Rassemblement au conseil régional occitan. Malheureux candidat aux élections législatives contre Sylvia Pinel en juin 2017, il a décidé après que Patrice Charles aurait claqué la porte de RN pour Debout France, de mener une liste baptisée par RN: Find Moissac.

A 31 ans vous êtes le plus jeune de ces élections municipales, pourquoi êtes-vous candidat?

Je ne ferai pas dans l’original, je suis né ici et j’ai remarqué une aggravation du climat dans ma ville.

Selon vous, quel est le plus gros point noir de Moissac?

Son image extra muros. Lorsque vous rencontrez des touristes, ils ont une perspective négative. Lorsque vous quittez la ville, vous entendez beaucoup de moqueries sur Moissac.

Est-ce la faute de la communauté bulgare dont vous parlez souvent dans vos circulaires?

Malheureusement, je l’entends toute la journée bien qu’il soit facile de réduire les problèmes de Moissac aux seuls bulgares. Il y a un souci avec ces nouveaux arrivants qui diffusent leur style de vie dans l’espace public. Ce n’est pas insurmontable. Quand cela sera résolu, tout ne ira pas mieux à Moissac.

Comment allez-vous y arriver?

Vous devez faire face à l’incivilité de tolérance zéro. Je rassure tout le monde, nous ne rassemblerons pas de milices. Nous avons besoin d’un recrutement plus important et de meilleure qualité de nos officiers de police municipaux parmi le bassin d’ex-gendarmes et de soldats. Des patrouilles jusqu’à 22 heures me paraissent nécessaires pour développer la collaboration avec les gendarmes.

Tout cela existe déjà …

Aujourd’hui, il n’y a plus de personnalités autoritaires dans la municipalité, pour cela je supprimerai le poste d’assistant de sécurité qui sera directement affecté au maire. Cette économie d’assistant me permettra d’embaucher un autre policier municipal. Il est également nécessaire de créer un Conseil des droits et devoirs familiaux (CDDF) pour soutenir 29% des familles monoparentales à Moissac. S’ils ne jouent pas, il y aura un rappel de la loi et si le juge des enfants la valide, une protection des allocations familiales. Je demande que la loi soit appliquée et rien que la loi. Aujourd’hui, la loi ne s’applique pas à Moissac.

Quelle loi n’est pas appliquée à Moissac?

Celui sur les encombrants qui salissent nos rues, celui sur les assiettes qui nécessite 8 mois de présence en France, pour le changer. Le maire et son équipe ne font rien pour faire respecter la loi, rien pour que les Bulgares s’intègrent. Ils sont à assimiler, les « Lopez » se sont assimilés. Je suis un exemple, ma famille n’est pas d’ici.

Comment allez-vous renforcer la police municipale sans augmenter le fardeau fiscal?

Nous devrons resserrer nos ceintures de sécurité, réduire les dépenses de fonctionnement, ne pas étendre systématiquement la pension des employés municipaux, cesser de subventionner ce qui ne fonctionne pas, réduire le nombre d’assistants. Les effectifs ont augmenté d’un million d’euros pour ce mandat. Ce n’est rien.

Revenons à votre liste de RN …

Il n’y a que quatre activistes RN sur ma liste, les autres ne le sont pas. Les DVD (droits divers) seront étiquetés sur le dépôt de ma liste comme Maryse Baulu. Quand je le révélerai, vous serez surpris de voir l’un des compagnons de course d’Estelle Hemmami.

Vous prétendez qu’elle a aimé votre lettre sur la vôtre Facebook, en 2018?

Absolument. Il est peut-être d’accord avec mes commentaires sur l’incivilité et ne suppose plus qu’il figure en tête de liste lors de ces élections municipales.

Certains se demandent si vous êtes élu, si nous devons nous attendre à vivre à Orange, Marignane, Toulon en 1995?

Il n’y aura pas de changement de nom de rue, de livres interdits dans la bibliothèque, je ne veux pas faire la fête à Moissac.

Qu’en est-il de votre proximité avec l’idéologue d’extrême droite Alain Soral?

J’ai fait une erreur en retweetant un de ses messages en 2015, je ne l’ai jamais rencontré et je n’ai pas échangé avec lui.

Ne partagez-vous pas son antisémitisme?

Soral est dans le mauvais combat, on ne peut pas faire l’amour en France en détestant les autres Français.

N’y a-t-il pas d’antisémites et de xénophobes dans la RN?

Je n’aurais jamais pu rejoindre un parti qui promeut la haine des autres.

Certains protestent à Moissac, ville de Justes, la RN peut l’emporter …

Je n’ai aucune leçon à apprendre, mon grand-père maternel (Chazarenc) est sur le monument aux morts de Cazes-Mondenard, il est mort prisonnier de guerre en Autriche.

En juin prochain, le Festival des Voix a invité Yannick Noah à un concert à l’Uvarium. Rappelons que lors de l’élection présidentielle de 2007, l’artiste a déclaré: « Si Sarkozy est élu, je quitterai la France … ». Pensez-vous qu’il acceptera si vous gagnez en jouant dans une ville tenue par un maire RN?

Si vous vous concentrez sur cela, nous vous présenterons un autre chanteur populaire du pays de ma femme (le Sénégal). Libre pour lui de faire ce qu’il veut, cela signifierait qu’il méprise les Moissagais. Je pense qu’il sera assez malin pour venir partager un mafé (plat typique de l’Afrique subsaharienne à base de sauce à la pâte d’arachide) préparé par ma femme à la fin du concert (rires).

Patrice Charles veut transformer l’ancien palais de justice en un hôtel de ville moderne …

Je propose un projet plus réaliste et moins pharaonique. Cela ne coûtera rien à la ville en lançant une invitation privée à des projets pour relancer les soins du raisin et des pommes en développant le tourisme pour le bien-être.

Sera-ce votre première décision si vous êtes élu maire?

Créer un projet de navette municipale pour nos aînés et 15% des Moissagais qui n’ont pas de voiture.

Lisez l’interview d’Estelle Hemmami, tête de liste à gauche pour le collectif TeMS, mardi.

Écho de la campagne

Colette rollet> La première assistante Colette Rollet à soutenir Maïté Garrigues. On pensait que la première assistante raccrocherait les crampons après ce mandat qui n’était pas une rivière longue et paisible pour elle. L’épisode du fiasco marseillais sur le vote pour l’extension du Leclerc de Castelsarrasin a laissé sa marque en interne. Rappelons que la première assistante Colette Rollet représentant le maire de Moissac a voté en faveur de cette extension de 950 m2 de la grande surface, en septembre dernier, devant la CDAC (commission départementale de développement commercial). Une décision finalement révoquée par le maire Jean-Michel Henryot qui avait entre-temps reçu la colère des marchands du centre de Moissac et en particulier celle de son unique libraire, Philippe Chaumerliac. Parti pour Paris avec son directeur du centre d’Aude Cance, le maire a fini par s’opposer au projet devant les essais du CNAC (commission nationale de développement commercial). Un flip flop aux dépens de Colette Rollet qui n’aurait pas eu la saveur d’être la dinde de cette tricherie juridico-administrative. Il a évidemment choisi sa part en soutenant l’autre candidat de la majorité municipale en la personne de Maïté Garrigues. Cependant, il ne sera pas sur la liste, a indiqué le candidat sur la liste « Dynamisons Moissac ».

Oncle Gunslinger> L’inauguration du mandat de Maryse Baulu n’est pas passée inaperçue. L’assistant à la sécurité Jean-Luc Henryot, qui a diffusé l’article publié dans La Dépêche sur les réseaux sociaux à l’occasion de l’inauguration de la campagne de sa candidate Maryse Baulu dimanche dernier, n’attendait certainement pas beaucoup de réactions négatives. L’un des commerçants de la rue Sainte-Catherine a partagé un message dur: « Sauf avec les résidents du quartier … Je dois dire à M. Henryot que j’ai été surpris de voir votre équipe solliciter des gens marchant dans la rue toute la matinée, mais vous ou un seul membre de votre équipe n’avez jamais poussé la porte d’une des entreprises voisines, ne serait-ce que pour vous dire au revoir. Je ne pense même pas à les inviter à porter un toast avec vous. Cela confirme que les artisans et commerçants, acteurs incontournables de notre centre-ville, ils ont peu d’intérêt pour vous. « Et Jean-Luc Henryot pour lui répondre: » Tu as tort, nous ne sommes pas venus te déranger ce jour-là, mais si je ne me trompe pas, Maryse Baulu est venue discuter avec toi récemment ainsi qu’avec ta voisine au contraire … Nous voulons et vous le verrez intensifier ses efforts en faveur de l’économie et du développement économique. « Pas de quoi arrêter le commerçant très bouleversé qui a répondu de façon effrayante: » En fait, elle est venue, mais pour une m très spécifique. Si votre liste avait été fermée, serait-elle venue? Dans tous les cas, merci de ne pas nous déranger dimanche ou les 2190 autres jours de votre mandat. Ajoutez à cela un message de la mairie majoritaire, Aïzen Aboua attaquant la liste de Maryse Baulu et qui a été rapidement annulé par l’élu, l’unanimité n’était pas encore là.

Gérard Vallès> Met en ligne sa biographie Wikipédia pour se présenter. Officiellement en lice depuis vendredi dernier, Gérard Vallès a décidé d’apparaître dans sa déclaration de candidature. On ne sait pas si c’est par vulgarité ou par modestie pour ne pas être suffisamment connu sur Moissac, son communiqué fait référence à un lien vers la page 3 de l’ancien journaliste français Wikipédia.

Moissac bien sûr> Ils se sont sondés. La liste de Gérard Vallès n’assume plus l’ancrage LREM de sa tête de liste … Gérard Vallès est pourtant l’un des responsables départementaux d’En Marche. Dans sa déclaration de candidature, Gérard Vallès publie une enquête sur l’affiliation politique de ces compagnons de course. On constate que 93% d’entre eux ne sont pas membres d’un parti politique et que les 6% restants sont en LREM ou PS. Le candidat nous indique également que sa liste sera SE (sans étiquette). N’oubliez pas que le fait de ne pas être bloqué n’exclut pas d’avoir une sensibilité politique ou d’être solidaire d’un parti et, finalement, d’adhérer à ses valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *